Cliquez ici pour voir ce message dans votre navigateur.
logo de miriadi

Lettre d'information n°7

La lettre d'information de Miriadi, diffusée par l'APICAD, l’actualité de l'intercompréhension en ligne.

Le 27 avril 2017

Rejoignez le réseau

Si vous portez de l’intérêt à l’intercompréhension, le réseau Miriadi est prêt à vous accueillir si vous n’en êtes pas encore membre. La première étape est de vous inscrire sur le site si ce n’est déjà fait. Des sessions de formations y sont organisées, et autres groupes de travail entre les enseignants et les chercheurs. Une bonne raison de rejoindre le réseau serait de répondre à la recherche de partenaires lancée par la Catalogne pour le primaire et le secondaire.

Deux exemples de sessions originales

Deux sessions nouvelles ont eu lieu ce semestre.

  • Une session qui intéressera les enseignants ou les étudiants en didactique des langues : la Session Didactique et TICE. Elle constitue la première expérience entièrement à distance avec encadrement tutoral et cours en ligne. A cette session participent, entre autres, les étudiants du Master 2 « Didactique des langues et TICE » de Lyon, une enseignante de Rio Cuarto (Argentine), une enseignante et une étudiante de l'Université de Iaşi (Roumanie). L'objectif de la session est la formation à la didactique de l'intercompréhension en ligne par l'intercompréhension en ligne, comme pour les sessions Galapro.

  • La session « 18a Aventura » entre deux classes qui ont travaillé au sous-titrage de deux films : une classe de Lyon 2 et une classe de São Paulo. De très nombreuses interactions entre les deux groupes ont permis de réaliser un travail de qualité tout en développant des compétences en français et en portugais. Cette session porte le nom de « 18e Aventura » parce que 17 expériences du même genre l’ont précédée depuis 2007 sur le site Lingalog.

Présentations dans les Universités

Nous vous proposons toujours de présenter la plateforme de formation de Miriadi dans votre université comme nous l’avons fait le 14 avril à Besançon, au CLA, de l’Université de Franche-Comté, et comme nous le ferons le 31 mai à Saint-Étienne, à l’Université Jean Monnet.

Des formations à suivre

CLOM et MOOC

Deux formations que nous vous recommandons, et dans lesquelles des membres du réseau Miriadi interviennent en tant que formateurs : les éditions précédentes ont incontestablement fait avancer l’intercompréhension.

  • La troisième édition du CLOM de l'OIF est lancée, inscrivez-vous-y massivement, avant le 30 mai. Il y sera même question de Miriadi.

  • Troisième édition aussi pour le MOOC de Grenoble, « Enseigner et former avec le numérique en langues ». Dans celui-ci aussi, il sera question de Miriadi, un volet entier y est consacré à l’intercompréhension. Inscrivez-vous-y massivement, sinon ce n’est plus un MOOC.

FLE et francoprovençal

Projets

  • L'Apicad a déposé fin mars 2017 avec 7 partenaires une proposition de partenariat stratégique Erasmus+. Il s’agit du projet Lectŭrĭo qui fait suite au projet Plurilecture (voyez cette page). Cette proposition s'appuie sur l'intercompréhension, l'éveil aux langues et le dispositif Sacs d’histoires. Elle concerne un très jeune public non encore lecteur. Les membres du réseau Miriadi pourront y participer au titre de l'Apicad.

  • Autre projet dans lequel l’APICAD s’est engagé avec le soutien de la DGLFLF, et avec Mondes parallèles comme partenaire, c’est la conception de formations à destination des publics dits professionnels, que sont les personnels des entreprises et de toute forme d’organismes institutionnels ou non ayant une activité internationale.

  • Le projet PREFALC « I3 », une initiative de Lyon 2, est décrit dans les détails sur notre site. Il est en effet une suite logique du projet Miriadi. Sa principale caractéristique, d'où il tient son nom, est d'allier l'intercompréhension, l'interaction et l'interdisciplinarité.

  • Nous signalons à toutes fins utiles l'appel à projet de la DGLFLF, auquel il faut répondre avant le 4 mai et qui porte précisément sur « Langues et numérique ».

Nouvelles de la recherche, publications et colloques

Colloques

  • Très prochainement, le 4 mai, la Ghjurnata scientifica organisée par l’université de Corse, se déroulera à Corte, et il y sera fortement question de Miriadi.

  • La FBPF, déclinaison brésilienne de la FIPF fait son congrès en septembre et fera comme à son habitude une place à l’intercompréhension.

  • À noter le colloque « L'image des langues : 20 ans après », les 10-11 novembre 2017, trop tard pour y faire une soumission, mais encore possible de s’y inscrire.

  • Pour le congrès de l'UPLEGESS, en juin prochain, trois membres de notre réseau présenteront une intervention sur Miriadi et sur le projet I3.

  • En vue pour 2018, un colloque international sur l’intercompréhension qui sera organisé par l’APICAD. Vous serez informés par la prochaine lettre.

Publications

  • Le volume "Intercomprensione: lingue, processi e percorsi" coordonné par Elisabetta Bonvino et Marie-Christine Jamet vient de paraître dans la collection SAIL dirigée par Paolo Balboni, des Edizioni Ca' Foscari de l'Université de Venise.
    Les contributions rassemblées développent trois axes thématiques :
    1. les concepts de lingua franca, pluri/multilinguisme et intercompréhension
    2. l'oralité en intercompréhension
    3. l'insertion curriculaire de l'intercompréhension : parcours pour objectifs spécifiques et évaluation des compétences.
    C'est dans cette troisième section que se situe la contribution de Encarnación Carrasco Perea e Maddalena De Carlo, qui se penche sur une réflexion concernant les problématiques et les défis d'une évaluation des compétences cohérente avec les principes de l'intercompréhension. Le chapitre fournit un panorama des pratiques évaluatives
    existantes et illustre les principes du Référentiel de Compétences en Intercompréhension (REFIC) en cours d'élaboration dans le cadre du projet Miriadi. Références: Carrasco Perea E., De Carlo, M. (2016). "Evaluer en Intercompréhension ou oser le paradigme plurilingue". In E. Bonvino, M. Ch. Jamet, Intercomprensione: lingue, processi e percorsi,  SAIL 9, Venezia : Edizioni Ca' Foscari, pp. 183-204.

  • Le VOPR (Vocabulaire Opaque du Plurilinguisme Roman), ou VFPR (Vocabulaire Fondamental du Plurilinguisme Roman, voir page « autres ressources ») est le travail de l’Université de Gießen pendant le projet Miriadi. Il se prolonge par la publication récente d’un livre de Franz-Joseph Meißner , Der Kernwortschatz der romanischen Mehrsprachigkeit (KRM), Le Vocabulaire Central du Plurilinguisme roman. Cette recherche qui peut avoir de multiples prolongements continue de plus belle. L’auteur est demandeur de remarques en tout genre sur son ouvrage. Vous pouvez nous les faire parvenir et nous transmettrons.

Les autres acteurs dans notre domaine

  • Le Président honoraire de la FIPF, Jean-Pierre Cuq, mène une étude sur l'enseignement de la francophonie par les enseignants de français.  Un petit sondage est accessible en ligne et permet de contribuer à cette étude en recueillant des informations sur la façon dont les enseignants abordent la francophonie dans leurs cours. Cliquez ici pour accéder au sondage.

  • Les liens de l’Apicad se renforcent avec l'UPLEGESS depuis que Sandra Garbarino a été nommée membre du Conseil scientifique de l'UPLEGESS et membre du comité de rédaction de la revue de l'UPLEGESS.

  • L'OEP milite en faveur du plurilinguisme et recueille des informations auprès d'un réseau de partenaires, qu'il analyse et publie dans sa lettre périodique. Abonnez-vous si ce n’est déjà fait.

  • L’APICAD marche la main dans la main avec l'APIC dont nous vous invitons à visiter le site riche en ressources, et également à adhérer à cette association.

  • Nous vous invitons aussi à connaître Mondes parallèles, association partenaire dans notre projet « professionnel » et à la rejoindre par votre adhésion.

Devenez membre de l'APICAD ou faites un don

L'APICAD a besoin de vous pour continuer à exister. N'hésitez pas à la rejoindre en tant qu'adhérent adhérer à l'association ou à faire un don. La cotisation est volontairement d'un montant très bas, 10 euros, pour vaincre les hésitations...

Vous pouvez contribuer au contenu de cette lettre en nous envoyant des informations. Écrivez pour cela à apicad@miriadi.net

Nous vous remercions également de diffuser cette lettre dans vos cercles.

Toute correspondance avec l'association APICAD est à adresser à apicad@miriadi.net.

Ont contribué à cette lettre : Jean-Pierre Chavagne, Sandra Garbarino, Maddalena de Carlo, Encarni Carrasco et Doina Spiţa.

Voir nos précédentes lettres

 

L'APICAD reçoit l'aide financière de la DGLFLF, La délégation générale à la langue française et aux langues de France

 

 

 

 


logo de la dglflf

L'APICAD reçoit l'aide financière de la DGLFLF, La délégation générale à la langue française et aux langues de France


Désinscription